La popote des écureuils

Recettes #1 : La soupe minestrone

Pour beaucoup de personnes, les soupes sont systématiquement associées à l’hiver, au fait de lutter contre le froid ambiant. FAUTE ! Le printemps avec ses nombreux légumes qui commencent à poindre et l’été avec ses récoltes gorgées de soleil sont autant capables de produire des soupes aussi délicieuses que saines. Vous voulez une preuve ? Voici la soupe minestrone !

Aujourd’hui, nous parlerons donc de ce fantastique monument de la cuisine populaire italienne, relativement proche de notre soupe au pistou provençale.

Naturellement, comme il arrive fréquemment dans la cuisine italienne, il existe moult variantes de la soupe minestrone, que ce soit au niveau du choix des légumes, de celui des pâtes, de l’usage de parmesan ou de pesto ou non…

Cette recette est non seulement inratable mais elle sera aussi délicieuse peu importe ce que vous choisirez de mettre dedans ! A condition évidemment de ne pas se lancer dans des essais culinaires hérétiques.

Mais trêve de palabres et place à la popote :

Les ingrédients :

« Voilà l’été » comme le chante les Négresses vertes

Pour cette soupe minestrone prévue 4 personnes, il nous faudra :

Pour le bouillon :

  • 150g de pâtes (au choix, ici ce sont des macaronis)
  • Beaucoup de légumes donc pêle-mêle : un poireau, du céleri, une belle carotte, une courgette, un piment vert (facultatif si le piquant n’est pas votre truc), et sans oublier l’oignon
  • 3 gousses d’ail (ici on plaisante pas avec l’ail)
  • 150g d’haricots rouges et d’haricots blancs
  • 1 bouillon cube de poule
  • Quelques feuilles de laurier
  • Du thym et de l’origan (frais de préférence mais ce n’est pas notre cas)
  • De l’huile d’olive
  • 1,5l d’eau

Pour le pesto :

  • 1 petit bouquet de basilic
  • 3 gousses d’ail (est-ce qu’on vous a dit qu’on plaisantait pas avec l’ail ?)
  • Huile d’olive
  • Sel et poivre

Durée globale : 2h

La recette :

Le bouillon

  1. Émincez dans un premier temps l’oignon, l’ail, le poireau ainsi que le piment. Puis coupez en petits dés la carotte et le céleri branche. Dans le même temps, faites chauffer un faitout dans lequel vous mettrez environ 3 cuillères à soupe d’huile d’olive.
  2. Ajoutez les légumes et faites les suer durant quelques minutes en remuant fréquemment.
  3. Incorporez maintenant les tomates en veillant bien à les écraser.
  4. Versez ensuite le bouillon de poule préalablement effectué avec le litre d’eau et faites monter à ébullition puis baisser le feu à basse température, salez et poivrez.
  5. Dans une boule à thé, mettez le thym et l’origan, n’oubliez pas vos feuilles de laurier et placez tout ce beau monde dans l’eau. Laissez frémir tranquillement durant une bonne dizaine de minutes.
  6. Découpez enfin la courgette puis égouttez et rincez les haricots Ajoutez ensuite le tout dans le faitout et laissez cuire.

Le pesto

  1. Dans un mixeur ou bien si, comme c’est notre cas vous ne disposez que d’un mortier, disposez le basilic que vous aurez préalablement légèrement émincer en chiffonnade, puis les 3 gousses d’ail taillées en brunoise.
  2. Salez et poivrez et versez ensuite l’huile à hauteur puis mixez. Toutefois, pour les plus malchanceux pilez jusqu’à la consistance souhaitée.
  3. Puis ajoutez les pâtes au bouillon et laissez cuire le temps indiqué sur le paquet.
  4. Enfin incorporez votre pesto et mélangez bien afin que ses arômes se diffusent bien dans l’ensemble de la soupe.

Dès lors, vous pouvez enfin demander à votre famille ou vos convives de se bouger à table, et vite ! N’hésitez pas à vous vanter aussi un peu auprès d’eux face au régal qui les attend.

La popote c’est fini pour aujourd’hui, à bientôt pour toujours plus de recettes et toujours plus de plaisir !

Retrouvez toutes nos recettes ici !

Crédit : Chef Bacchus

Exprime-toi !

%d blogueurs aiment cette page :