Budget School

Budget School #2 – Les catégories de dépenses

Plus de temps de niaiser, commençons !

Cette première étape consiste à lister toutes les dépenses récurrentes du foyer. On parle ici des dépenses susceptibles de revenir tous les mois pour les classer en plusieurs catégories. Pour cet exercice, il est donc important de prendre son temps, d’être au calme et de pouvoir consulter son relevé de compte ou souche de chéquier.

A ce stade, pas le peine de penser aux montants, aux contenus de son panier de courses ou aux catégories, contentez vous de lister les dépenses une à une. Par exemple « Electricité » ou « Loyer« . Munissez vous d’une feuille, d’un stylo et commencez à noter.

Voici quelques dépenses pour essayer de ne rien oublier :

  • Alimentation : Courses, Repas du midi à l’extérieur, cantine…
  • Produits d’hygiène, d’entretien et de santé.
  • Habitation : Loyer ou crédit, eau, électricité, gaz
  • Transports : Crédit de la voiture, carburant, péage, location ou abonnement parking, abonnement transports en commun…
  • Numérique : Abonnements internet, téléphones, chaines TV payantes, Spotify, Netflix…
  • Abonnements : Salle de sport, cinémas, musées…
  • Loisirs / sorties : Restaurants et bars, argent de poche des enfants, achat produits culturels / magazines
  • Achat de vêtements.
  • Tabac si vous êtes fumeur.
  • Frais bancaires.
  • Assurances habitation, voiture, personnelle (uniquement si payées tous les mois).
  • Mutuelle : uniquement si assurés en dehors de votre entreprise.
  • Remboursement de crédits divers.
  • Impôts et taxes (hors impôts à la source) uniquement si le paiement est mensualisé.
  • Epargne mensuelle type Plan Epargne Logement.

A vous de piocher parmi cette liste, et d’ajouter à votre feuille les lignes que l’on aurait pu oublier.

Précision quant aux frais non mensualisés, comme par exemple l’entretien annuel d’une chaudière ou une taxe à payer au cours du mois de Juin. Ils seront traités lors de la prochaine étape de votre création budgétaire. Il en va de même pour les mutuelles d’entreprises et les impôts à la source qui sont prélevés automatiquement au moment des versement de salaires, il n’est pour l’instant pas nécessaire de les inscrire.

Voici notre feuille à cette étape :

Exemple : Première étape

Passons désormais à la deuxième étape: La classification

Voici les trois catégories à utiliser :

  • Les dépenses « fixes » : Tous les mois le même montant, à l’euro près, avec un système de prélèvement. Ce sont les plus simples à retrouver (loyer, abonnements, crédits, énergies…) .
  • Les dépenses « variables » : Elles reviennent tous les mois, mais leurs montants peuvent varier d’un mois sur l’autre (les meilleurs exemples étant le budget courses ou le carburant).
  • Les dépenses « ultravariables » : Dépenses plutôt fréquentes mais pas systématiques, elles peuvent être élevées un mois, puis ne pas revenir pendant 2-3 mois (exemple : Achat de vêtements, sorties).

Classez désormais toutes les dépenses de la première liste vers une deuxième, voici à quoi cela pourrait ressembler :

Première étape : OK !

Bravo à vous ! Vous avez amorcé un travail responsable et bénéfique, et êtes fins prêts pour passer à la prochaine étape : Le premier jet

Crédits :LLD

Exprime-toi !

%d blogueurs aiment cette page :