Astuces budget, Nos articles

Astuce budget #1 – Le fond de secours

Dans sa célèbre méthode intitulée « 7 baby steps », le business man américain Dave Ramsey, spécialiste de la gestion financière, préconise de débuter son parcours vers l’indépendance financière par la constitution d’un fond de secours de 1000 dollars.

Un fond de secours, qu’est-ce que c’est ?

Un fond de secours, c’est une somme d’argent en épargne disponible immédiatement en cas d’urgence. Dave Ramsey avance la somme de 1000$ (assez symbolique car à quatre chiffres). Nous pouvons la convertir en 1000€.

Le but est de commencer sa quête vers plus de liberté financière en se dotant d’une sécurité, d’un matelas en cas de coup dur.

Nos anciens par exemple avaient cette culture du fond de secours. Elle était matérialisée par un pot à confiture rempli de francs bien caché au fond du placard.

Il faut le dépenser juste en cas de RÉELLE URGENCE : ce fond n’a pas pour vocation d’être dépensé pour de l’équipement ou des biens de consommation supplémentaires.

Il doit nous aider à conserver notre niveau de vie sans nous mettre en difficulté pour assurer nos besoins primaires (se nourrir, payer son loyer et ses factures habituelles…)

Les règles pour y toucher peuvent donc être :

  • Quand un équipement vital de la maison tombe en panne et doit être immédiatement remplacé
  • Une réparation de la voiture
  • Une difficulté de trésorerie temporaire pour finir le mois
  • Une dépense essentielle non prévue

Le principal avantage est de se sentir plus à même de faire face aux aléas de la vie. Mais aussi de se sentir plus serein et de ne pas vivre dans la crainte perpétuelle que quelque chose tombe en panne.

En parvenant à constituer ce fond de secours, vous pourrez voir plus loin dans l’avenir pour par exemple financer des projets plus coûteux.

Si jamais vous avez à piocher dans le fond de secours. Il faut vite se concentrer pour le remettre à son niveau initial et retrouver la sérénité.

A titre personnel, j’ai assuré mon fond de secours il y a quatre ans. Et je dois vous avouer que j’aurais du mal à m’en passer aujourd’hui. Il a fait beaucoup du bien à mon moral et me rassure sur ma capacité à faire face aux imprévus.

Envie de vous lancer ?

  • En le plaçant en tête de votre liste d’objectifs dans notre école budgétaire par exemple.

Alors, prêts à constituer votre propre fond de secours ?

Crédits : LLD

Exprime-toi !

%d blogueurs aiment cette page :