Budget School

Budget School #8 – Le plan d’action

Bon les amis, on attaque le troisième trimestre de la budget school, et il est décisif pour économiser ! Plus que deux étapes : un plan d’action digne de ce nom, et la méthode pour le suivi au jour le jour.

Ainsi, dans cet article, je vais vous dévoiler mes méthodes redoutables pour économiser sans se priver ! Vous ne le regretterez pas !

Rappelez vous de notre feuille de route :

Tout au long de ce programme, nous avons catégorisé ensemble les dépenses en 4 grands groupes :

  • Les dépenses fixes
  • Les charges variables
  • Les dépenses « Ultravariables »
  • Les dépenses « Calendrier »

Je vais maintenant vous révéler les principes d’amélioration pour les trois premières familles. Selon mes estimations, on peut aller chercher une centaine d’euros d’économies minimum chez la plupart d’entre nous sans que ça se ressente forcement sur nos vies.

Cela peut sembler élevé, mais si on le présente différemment, cette somme va vous sembler un peu moins « folle ». 100€ d’économies par mois, c’est :

  • 20€ d’économies par mois sur les charges « Fixes »
  • 15€ de d’économies par semaine sur les charges « Variables »
  • 20€ de moins par mois sur les charges « Ultravariables »
  • Le tout sans toucher au « calendrier »
  • Pour rappel, ces sommes donnent un bénéfice de 1200€ à l’année si l’on s’y tient. C’est énorme et largement atteignable !

Soit, mais comment faut-il s’y prendre ?

A chaque grande catégorie sa petite méthode !

1 – Les dépenses fixes

Pour rappel, ce sont les dépenses stables, comme le loyer, les prélèvements automatiques ou encore les abonnements numériques.

Ce sont les moins évidentes à corriger. Impensable de renégocier son loyer avec son charmant propriétaire en effet…

Mais ce n’est pas une fatalité, grâce à la méthode « SARN ». On peut faire de sacrés bons coups.

En quoi consiste cette méthode ? Pour chaque ligne du détail complet. Posez vous cette série de questions

  • Supprimer si vous n’en avez plus du tout envie ou besoin
  • Adapter si votre n’utilisez la chose que partiellement
  • Remplacer par de nouvelles manières de faire
  • Négocier quand c’est possible

S.A.R.N, on y est ! Vous me savez friand de mes exemples pour illustrer ces concepts. En voila un pour cette méthode : « Un Homme et son journal »

  • « Supprimer » – Si j’achète le journal plus par habitude qu’autre chose, je ne le lis même plus. Solution : Essayer d’arrêter quelques jours, si ça ne manque pas, ne plus l’acheter
  • « Adapter » – Si j’achète le journal tous les jours. Mais je ne le lis quand j’ai le temps. Solution : Ne l’acheter que le weekend et pendant les vacances
  • « Remplacer » Si j’ai vu que mon journal préféré propose une formule en ligne, moins chère (et moins polluante) que la version papier. Solution : Pourquoi ne pas essayer ?
  • « Négocier » : Si j’achète mon journal que j’adore et que je le paie au prix fort tous les jours. Solution : Pourquoi alors ne pas m’abonner ? Si je suis un abonné fidèle depuis longtemps. Hop ! Un petit coup de téléphone pour demander une remise sur mon prochain abonnement.

Qu’en pensez vous ? Je vous conseille de passer en revue chaque dépense fixe. Et de décider si il est possible de Supprimer, Adapter, Remplacer ou Négocier. Puis d’inscrire dans la case « objectif » de votre feuille de route le nouveau montant que vous pensez pouvoir dépenser.

2. Les dépenses variables

Budget courses alimentaires, cantine et autre produits d’hygiène et d’entretien font partie des dépenses variables. Comment économiser sur ces charges ?

A chaque famille sa méthode. Après la méthode S.A.R.N, en voila une autre : les « BPPT ». Pour « Les Bonnes Pratiques Pour Tous »

Faire des choses par soi même, repenser ses habitudes et ne plus gaspiller sont autant de bons réflexes qui vous permettront à coup sur et sans privations d’économiser tous les mois.

En préparant mes menus à l’avance, en établissant une liste de courses, en jetant le moins possible, en préparant mes repas du midi à la maison et en découvrant des recettes délicieuses et bon marché, je vous garantis que j’ai pu économiser sur mon budget alimentation de manière impressionnante.

Fixez vous des objectifs sur ces catégories également. Les effets positifs sont les plus rapides à voir.

Et n’ayez crainte, les Écureuils ont pensé à tout ! Dès votre budget terminé, retrouvez nos meilleurs conseils pour consommer malin dans la rubrique « Nos astuces »

3. Les ultravariables :

Pour finir cet article, dernière grande famille : les ultravariables ! (Qui comprennent les loisirs, l’habillement, la beauté) enfin tous les petits plus quoi !

On se répète beaucoup à se sujet. Mais tenir un budget c’est pour économiser sereinement, pas pour être radin ! Bien au contraire ! C’est faire en sorte de laisser plus de place aux plaisirs de la vie, et redonner de l’intentionnalité à nos décisions financières.

Le mot d’ordre pour cette catégorie est de consommez en étant malins et raisonnés.

Donc oui il faut se faire plaisir, et oui on peut le faire astucieusement 🙂

Ce qui est important selon moi. C’est de systématiser ces plaisirs. Qu’ils fassent partie de notre quotidien. Ça peut-être un restaurant par mois, un cinéma régulièrement ou l’achat de quelques articles qui nous font de l’œil depuis longtemps.

Mais par pitié, ne tombez pas dans les extrêmes. Ça serait contre productif de dilapider ses belles économies sans réfléchir avant, non ? Ou au contraire de tyranniser toute la famille en les privant de sorties et de desserts !

Se ménager des petits plaisirs est primordial, mais en faire beaucoup trop signifie s’éloigner de son but final… Pensez-y en renseignant les montants dans la colonne « objectif » de votre feuille de route.

Comme tout à l’heure, on sort sa calculette pour calculer le total des objectifs pour chaque catégorie.

Pour conclure :

Dernière étape, complétez la synthèse. Et faites le dernier calcul. Le montant des projets divisé par la capacité d’épargne mensuelle. Le résultat donne le nombre de mois théorique avant la réalisation de vos projets. Alors, confiants ?

Un exemple pour 100€ d’économies par mois !

Vous pouvez désormais l’accrocher sur la porte de frigo. Pour gardez vos objectifs en tête.

Votre budget est fini. Félicitations ! Mais il faut s’y tenir, sinon, ça ne sert pas à grand chose et vous aurez perdu votre temps.

Découvrir la suite… Comment suivre son budget mois par mois

Crédits :LLD

Exprime-toi !

%d blogueurs aiment cette page :