La Caverne des Écureuils, Nos articles

Faire des économies : les phrases que j’en ai marre d’entendre

Vous avez décidé de faire des économies afin de ne plus trembler en regardant votre compte bancaire à la fin du mois ? Belle initiative ! Malheureusement, le revers de la médaille : les remarques désobligeantes que nos proches peuvent parfois nous faire. Des critiques faciles et inutiles qui vont jusqu’à nous faire douter. Ne vous laissez pas intimider : il y aura toujours quelqu’un pour vous rabaisser, ignorer les critiques non constructives reste la meilleure des solutions.

Je tiens à préciser qu’il n’y a rien de mieux que de se sentir soutenu par ses proches. Entourez-vous de personnes bienveillantes qui vous soutiennent sans vous rabaisser et qui respectent vos choix sans vous imposer les leurs. J’ai ainsi listé les remarques que l’on a pu me faire lorsque j’ai décidé de tenir un budget personnel et de faire attention à mes dépenses.

« Tu es radine ! »

Sans aucun doute la phrase qui m’énerve le plus. Que cela soit dit une bonne fois pour toutes : NON, faire des économies ce n’est pas être radin ! Mon argent durement économisé peut par la suite être dépensé, c’est le but lorsque l’on fait des projets d’ailleurs. Et non, tenir un budget ne m’empêche pas d’offrir des choses à mes proches (ni à moi-même d’ailleurs).

« Tu ne te fais jamais plaisir ! »

Etablir un budget n’a jamais été synonyme de « se priver ». En effet, il est possible de faire attention sans pour autant tomber dans les extrêmes et c’est justement en faisant attention que l’on arrive à se faire plaisir ensuite. Se faire plaisir est très important pour atteindre son objectif sereinement !

« Tu veux faire des économies mais tu voyages plusieurs fois dans l’année ?! »

Inutile de répéter ce qui a été dit plus haut. D’abord, chacun.e a le droit d’avoir pour objectif de financer quelque chose d’assez onéreux comme un voyage par exemple. Ensuite, voyager n’empêche pas de faire des économies, d’où mon article « Comment j’ai réussi à beaucoup voyager en étant étudiante ? ». Il existe aujourd’hui beaucoup de façons de voyager, que ce soit en France ou dans le monde entier. Tout cela sans pour autant se ruiner. Cependant, il faut juste être prêt.e à organiser ses voyages soi-même et surtout savoir ce que l’on veut vraiment.

« A quoi bon avoir beaucoup d’argent si c’est pour vivre comme un rat ? »

Déjà que signifie « vivre comme un rat » ? Effectivement, si vivre comme un rat signifie faire plus attention à sa manière de consommer en sachant se faire plaisir (peut-être moins souvent certes), cela me convient tout à fait de vivre comme un rat !

« L’argent ne fait pas le bonheur ! »

En effet, je ne répondrai pas « Oui, mais il y contribue ! ». Bien sûr que l’argent ne fait pas tout et qu’être riche ne résout pas tous nos problèmes. Il ne faut pas confondre « établir un budget pour faire des économies et vivre plus sereinement » avec « être avide d’argent ».

Avoir un fond de secours en cas d’imprévus est quelque chose de rassurant, tout comme avoir un peu d’argent à déposer sur le livret de ses enfants. D’ailleurs, je le répète encore une fois : pas besoin d’avoir des revenus faramineux pour établir un budget personnel. De plus, ceci est plus facile qu’il n’y parait et nous sommes là pour vous accompagner dans cette étape grâce à notre Budget School!

« Tu es matérialiste ! »

Non, je suis juste prévoyante et je veux surtout rembourser mon prêt étudiant le plus rapidement possible et me créer un fond de secours en cas d’imprévus. Bien sûr, je met également de l’argent de côté pour m’acheter des habits de luxe ou de beaux bijoux de temps-en-temps. En bref, si cela s’appelle être matérialiste, oui je le suis !

« Je ne veux pas te décevoir, mais vu tes revenus tu vas galérer à devenir propriétaire malgré tes économies »

Déjà, je tiens à préciser que le souhait d’être propriétaire ou non ne regarde que vous et qu’absolument personne n’est légitime de vous dire ce que vous devez ou ne devez pas faire. Ensuite, chacun.e fait de ses économies ce que bon lui semble et sachez que même avec des petits revenus, il est possible d’épargner dans le but de devenir un jour propriétaire.

« Il est impossible d’économiser en étant étudiant.e »

FAUX. Bien que cela puisse être beaucoup plus difficile lorsque l’on vit de petits jobs plutôt que lorsque l’on a un emploi et un salaire fixe, il est tout à fait possible d’économiser en étant étudiant.e, ne serais-ce qu’une vingtaine d’euros par mois. Certes, il faut faire quelques sacrifices, mais croyez-moi cela en vaut la peine !

Je crois avoir tout dit ! Et souvenez-vous d’une chose : croyez en vous, faites vos propres choix et ne laissez pas les autres décider de votre vie. Vous seul.e savez ce qui est bon pour vous.

Découvrez nos nouveaux articles ici !

Nayeli Miretti

Exprime-toi !

%d blogueurs aiment cette page :