La popote des écureuils, Nos articles

Recettes asiatiques #3 : Katsudon

Katsudon

Salut les amis, nous sommes allés ensemble jusqu’ici en Corée, en Chine et cette fois-ci c’est au Japon que nous faisons escale. Au menu aujourd’hui, un plat pas forcément très connu dans nos contrées mais pourtant très apprécié de nos amis nippons : le katsudon.

Alors de quoi s’agit-il ? Tout simplement d’une côte de porc pané frite,le tonkatsu, puis cuite dans un délicieux mélange de bouillon, d’oignons, de sauce soja et d’œufs battus. Tout cela servi sur un délicieux bol de riz,le donburi. Et la contraction des deux, ça nous donne donc le katsudon.

Comme d’habitude, j’ai prévu une petite recette très simple à réaliser et très abordable aussi. Sachant que certains ingrédients sont difficiles à trouver, je vous présenterai également des substituts très efficaces à utiliser. Mais trêve de palabres et place à la popote !

Les ingrédients

Ingrédients du katsudon

Ainsi pour réaliser notre katsudon que j’ai concocté cette fois-ci pour 2 personnes, nous aurons besoin :

  • 2 côtes de porc
  • 250g de riz blanc
  • 1 oignon
  • 3 œufs
  • 4 cuillères à soupe de sauce soja claire
  • 2 cuillères à café de sucre
  • En substitut du dashi (du bouillon de poisson, utilisé massivement dans la cuisine japonaise), nous utiliserons un cube de bouillon de poulet. Environ 40 cl suffira.
  • Et pour substituer la fameuse chapelure nippone, le panko. J’ai choisi une panure à base de farine de pois chiche (celle que l’on retrouve dans les falafels notamment). Mais pas de panique, je vais vous enseigner une petite astuce un peu plus bas !!
  • De la farine
  • De la ciboulette (idéalement fraîche, sinon sec ça fera très bien l’affaire)
  • Pour l’huile il nous faudra à la fois de l’huile de friture et de l’huile végétale (celle de votre choix)
  • Facultatif : deux bonnes cuillères à soupe de saké de cuisine ou de mirin. Si vous n’avez ni l’un ni l’autre, ce n’est pas grave.

Durée de préparation : 1h

La recette

BONUS : Comment faire un substitut au panko

En préambule, voyons ensemble comment préparer une panure se rapprochant fort du fameux panko japonais. Prenez une tranche de pain de mie (seule partie blanche nous intéresse) et concassez-la bien ou alors hachez votre tranche. La taille de la panure voulue ne doit pas excédé un grain de riz. Puis, après avoir disposé celle-ci sur une plaque, enfournez-la durant 10 minutes à 60° chaleur tournante, ou bien 80° en cuisson normale. Puis réservez le tout. Et à présent, on passe à notre katsudon !

Place à la recette maintenant :

  1. Si vos côtes de porc ne sont pas désossées comme ce fut le cas pour moi, la première étape est toute trouvée !
  2. Dès que celles-ci sont désossées, poivrez-les et incisez-les légèrement. Cela permettra à la viande de restez bien droite lorsqu’elle frira.
  3. Préparez 3 assiettes. L’une avec un œuf battu, une autre avec de la farine et la dernière enfin avec la panure.
  4. Mettez vos côtes d’abord dans l’œuf battu puis dans la farine et répétez l’opération une seconde fois. Panez ensuite la viande.
  5. Dans une friteuse, ou à défaut (comme moi) dans un wok ou une casserole, versez 30-40cl d’huile de friture. Lorsque l’huile est bien chaude, incorporez-y les côtes de porc. Puis laissez frire pendant 6 minutes en veillant à retournez la viande souvent afin que la cuisson soit bien homogène et surtout que le tout soit parfaitement croustillant. Une fois cuites, disposez les côtes sur du papier absorbant et découpez-les ensuite en lamelles. Puis réservez.
  6. Dans une casserole d’eau bouillante salée, versez le riz et laissez cuire 10 bonnes minutes (ajoutez dans l’eau de la cardamome et du clou de girofle pour donner encore plus de goût !).
  7. On passe maintenant à l’oignon. Idéalement nous aurons besoin de deux petites poêles où après y avoir mis un filet d’huile végétale, vous ajouterez dans chacune d’entre elles une moitié de l’oignon émincé en lamelle. Si vous n’en avez qu’une, faites au cas par cas.
  8. Laissez cuire l’oignon une minute puis ajoutez 20cl de bouillon, 2 cuillères à soupe de sauce soja et une cuillère à café de sucre. Puis mélangez et laissez bouillir le tout pendant une bonne minute ensuite.
  9. Puis déposez la viande, laissez mijoter pendant une bonne minute et versez ensuite un œuf battu dans votre poêle. Reproduisez la phase 7 et 8 pour l’autre côte de porc. Puis saupoudrez le tout avec la ciboulette.
  10. Enfin disposez le tout dans un gros bol de riz et dégustez votre délicieux katsudon !
Katsudon

Voilà mes petits écureuils. La popote c’est fini pour aujourd’hui, à bientôt pour toujours plus de recettes et toujours plus de plaisir !

Retrouvez toutes nos recettes ici !

Chef Bacchus

1 commentaire

  1. Cette recette semble délicieux – nous la gardons pour les journées plus fraîches ! Merci

Exprime-toi !

%d blogueurs aiment cette page :