Voyages

Comment financer un voyage rapidement, le guide qui fait plaisir

Découvrir le monde est un super projet, mais hélas bien coûteux… Il convient donc d’anticiper pour ne pas avoir à manger des pâtes au retour, ou, pire, de se priver une fois sur place ! Voici quelques conseils de planification, qui vous expliqueront comment financer un voyage rapidement.

Voyager au Japon
On rêve de retourner au Japon 🙂

Etape 1 : Faire un budget rapide

« J’ai besoin d’argent pour un voyage ». Oui, mais de combien exactement ?

Pour doser savamment le besoin en argent et mettre en place un plan de financement, il est indispensable d’avoir une idée de l’enveloppe globale nécessaire à ce projet. Cela ne prend pas plus d’une heure.

Une rapide étude sur internet peut vite vous aider à répondre à cette question.

Les éléments de coût principaux d’un voyage sont : Les billets d’avion, l’hébergement, les sorties sur place (visites, restaurants), les transports à l’intérieur du pays, ainsi que les souvenirs.

Dans l’ordre, un petit tour sur le site de quelques compagnies aériennes ou comparateurs, et sur des sites de réservation de logement (booking, airbnb etc.) vous donnera une bonne vision du budget que cela représenterait. Peut être est-ce l’occasion de fixer la durée de votre voyage ?

Dans la mesure du possible, nous vous conseillons de faire quelques compromis sur l’heure et la date de votre départ, ainsi que sur la taille de votre logement (au profit d’une meilleure situation géographique). Bien évidemment, la classe économique est à privilégier si vous voulez faire baisser la facture.

De nombreux sites très qualitatifs vous détaillent le coût de la vie dans chaque pays du monde. C’est le must pour la partie transports et restaurants. Je vous conseille le site suivant, que j’utilise avant chaque voyage : https://www.ou-et-quand.net/

Nous avons également un petit article au sujet des souvenirs de voyages, retrouvable ici. Pour se préparer au mieux et éviter les mauvaises surprises 🙂

Dernier petit conseil, renseignez vous sur le taux de change et les pratiques des bureaux de change de votre pays de destination. Certains pays sont de très bons élèves, et d’autres… vraiment moins. Il est même parfois plus rentable de faire le change en France (c’est dire)

Grace à votre budget, vous pourrez estimer le besoin en devise locale, vous évitant ainsi d’effectuer plusieurs retraits à l’étranger.

De beaux paysages… qui valent bien quelques sacrifices 🙂

Etape 2 : Un plan de financement

Le budget, c’est OK. Mais maintenant, comment financer un voyage rapidement ? Vous avez désormais une idée plus précise de votre besoin en épargne pour réaliser votre projet… Reste à étaler l’effort dans le temps.

Calculez rapidement sur combien de mois il est possible d’épargner avant votre départ, en gardant à l’esprit que sur certains points (hébergement et avion) réserver à l’avance est synonyme d’économies.

Etape 3 : Nos conseils

Le risque est de mal doser votre plan de financement, et de vouloir aller trop vite. En effet, il est possible de rogner sur tous les postes de la vie quotidienne, mais à quel prix ? Alors pour ne pas manger du riz et des haricots pendant trois mois, voici nos conseils :

Couper certaines sorties temporairement :

Sachez évaluer quelles sorties peuvent être remises à plus tard, et gardez en tête qu’en supprimant une virée au fast-food en France, vous pourrez vous autoriser, par exemple, un restaurant lors de votre séjour l’étranger. Préférable, vous en conviendrez.

Session revente :

Retrouvez mon article sur la revente d’objets inutilisés ici. Avec un poil d’investissement, vous pourrez transformez la poussière en argent, et l’argent en souvenirs !

Et pour ne rien gâcher, vous ferez également de la place chez vous !

Prendre en comptes les dépenses de la maison :

Si certaines factures doivent toujours êtes honorées durant votre séjour (loyer, forfaits téléphoniques etc.), ce n’est pas le cas de tous les postes de dépenses de la maison.

Ainsi, votre budget alimentation habituel peut être utilisé pour vous restaurez sur place. N’hésitez pas non plus à couper temporairement les services sans abonnement que vous n’utiliserez pas sur place.

Les réflexes de l’écureuil touriste :

Spoiler ! Quand nous sommes à l’étranger, certains commerçants en veulent à notre portefeuille. Exit donc les restaurants hors de prix pour privilégier des adresses plus confidentielles (bonne surprise garantie), utilisez au mieux le réseau de transport en commun de la ville (ou marchez pour, en plus, découvrir de nouveaux endroits), et, si votre logement vous le permet, cuisinez vous quelques repas en faisant un tour dans les commerces de quartier.

Un supermarché à l’étranger = découvertes garanties

En bref : soyez créatifs et faites vous plaisir

Nous conviendrons que la période actuelle n’est pas la plus propice pour découvrir le monde, mais peut-être est-ce l’occasion de commencer à préparer un grand et beau séjour une fois que tout sera rentré dans l’ordre ? Vous saurez en tout cas comment financer un voyage rapidement

Enfin, lors de la rédaction de cet article m’est venue une question. Imaginez que vous deviez faire visiter votre ville ou pays à un ami, où l’emmèneriez-vous ?

A bientôt !

Crédit : LLD

Exprime-toi !

%d blogueurs aiment cette page :