Astuces budget

Limiter le gaspillage alimentaire à la maison

limiter le gaspillage alimentaire

Limiter le gaspillage alimentaire à la maison et ne quasi rien jeter, on aimerait tous ça ! Outre l’aspect économique évident, cela fait toujours mal au cœur de jeter de la nourriture à la poubelle.

Sachez que selon une étude, la quantité d’aliments jetés dans les foyers (et pouvant être évitée) est de 20 kg par personne. (13 kg de fruits, légumes et restes de repas, et 7 kg d’aliments emballés)

Mais rassurez-vous, cela n’est pas une fatalité !

Avec quelques techniques simples, il est possible de limiter la gaspillage au maximum, et s’y retrouver sur tous les plans 🙂

Faire un menu et une liste de courses

Pour ne pas faire ses courses à l’aveugle et acheter trop de nourriture, la solution est simple. Les Écureuils radotent un peu sur le coup, mais pour celles et ceux ayant raté nos articles, vous pouvez les retrouver ici :

Bien estimer ses besoins pour chaque recette :

Pas de mystère, ceci vient avec l’habitude. En effet, qui ne s’est jamais retrouvé avec un énorme saladier de pâtes cuites ou bien avec un ragoût pour toute la semaine ?

Quand nous construisons notre menu, nous essayons d’ajuster les quantités pour acheter et cuisiner ce qu’il faut. Cela n’empêche pas quelques ratés, mais ça les réduit dans tous les cas !

3 en 1 : Dates, Frigo et congel’

Une source de gaspillage est évidement de jeter les fruits/légumes pourris ou encore, les viandes et poissons aux dates dépassées.

Pour limiter le risque que cela se produise, nous vous conseillons vivement de surveiller les dates de vos produits sensibles (viandes notamment), et d’organiser votre frigo en conséquence.

Enfin, rangez votre frigo comme un professionnel (les produits aux dates les plus courtes bien en évidence pour éviter les « surprises » qui peuvent réapparaître un poil trop tard) et n’oubliez surtout pas qu’en cas de doutes, vous pouvez congeler si cela est possible !

Prévoir un ou deux repas « secs » pour la fin de semaine :

Quand on réalise à l’avance le menu de la semaine, des imprévus peuvent survenir (plus de restes que prévu, prendre un repas à l’extérieur, ou encore faire un complément de courses).
Pour ne pas que ces événements habituels vous poussent à jeter ce que vous aviez minutieusement prévu : une solution ! Prévoir 1 ou 2 repas « secs » à consommer en fin de semaine.

Ces repas peuvent en effet être décalés à la semaine suivante sans générer de pertes. On pourra par exemple miser sur des pâtes en sauce !

Raccommoder ses restes

Evidemment, il y aura toujours des restes. Mais ne vous précipitez pas pour les jeter à la poubelle. Certaines recettes bien pensées peuvent vous permettre de les raccommoder pour en faire de délicieux plats.

On pense notamment aux omelettes, au riz frit, tartes, salades etc. qui raviront tout le monde et éviteront le gaspillage. Quelle affaire !

Un article devrait arriver sous peu sur nos meilleurs recettes pour transformer ses restes !

Emmener sa gamelle au travail

Il y a moult avantages au fait d’emmener son repas fait maison le midi. L’un d’entre eux est de pouvoir y emmener les restes des repas du soir.

Véritable variable d’ajustement pour les habitués des déjeuners à l’extérieur au travail, un petit tour dans le micro-ondes de votre entreprise sauvera cette nourriture d’un aller simple pour la poubelle !

Et voila nos astuces pour limiter le gaspillage alimentaire, n’hésitez pas à nous partagez les votres, ainsi que votre meilleures recettes pour sauver les restes !

Crédit : LLD

12 commentaires

  1. Le gaspillage alimentaire peut être évité : acheter moins et savoir utiliser les restes. Parfois nous avons des repas bien ‚mélangés‘ – chacun prend une petite portion de chaque chose, ce ne sont pas des menus gastronomiques, mais l‘effet est là !

    1. Exactement, il est tout à fait possible de bien manger sans gaspiller 😀

  2. ça fait des années que je ne jette plus aucune nourriture. Je prévois au plus juste (avec les gamelles du midi comprises) et s’il en reste (comme les plats d’hiver soit je congèle soit on en remange deux jours plus tard pour terminer ou je fais un « chtifoutou » plat typique (lol) qui consiste à mettre les restes accommodés avec une petite sauce. Non seulement ça permet de ne pas jeter, mais ça fait un repas supplémentaire (sans avoir à chercher des idées de recette ^^). Pour les fruits, je fais des bowl cake ou des mug cakes avec ^^

    1. aha oui, le mélange de restes est LA solution idéale anti-gaspi !

  3. Je fais tout ça, sauf la gamelle au travail parce que je n’aime pas manger deux fois la même chose… sauf la raclette lol. Je peux fièrement dire que je ne fais aucun gachis alimentaire depuis que je fais des menus et des courses ciblées 🙂

    1. Oui cela m’arrive aussi d’en avoir marre de manger deux fois le même repas !
      Tout se joue dans les courses, les menus et les quantités préparées 🙂

  4. Chouette article ! 🙂

    Ce que je fais pour ne pas gaspiller en cuisine, c’est que j’adapte les recettes que je trouve en fonction de ce que j’ai dans mes placards (quantités, épices, aliments…). Comme ça j’évite d’acheter un aliment qui, si je ne prépare pas la dite recette, risquerait d’être perdu. 😉

    En général, c’est réussi et tout le monde se régale ! Et pour les (rares) loupés, ça fait des souvenirs ! 🙂

    1. Oui, c’est en effet une excellente idée qui permet de ne pas racheter inutilement 😀

  5. Chouette article, st s’il reste malgré tout quelques déchets alimentaires, rien de plus écologique qu’un poulailler. Les cocottes raffolent de tout et vous offrent en échange de bon oeufs au jaune incomparable.

    1. Merci beaucoup 🙂 Exactement, un poulailler est une excellente idée lorsque l’on vit à la campagne !

  6. Chouette article avec des astuces hyper intéressantes !
    Merci du partage !

    1. Merci beaucoup ! 🙂

Exprime-toi !

%d blogueurs aiment cette page :