Voyages

Ecologie et voyages en avion, compatibles ?

Hello les Écureuils ! Voyager est quelque chose que presque tout le monde aime faire. Cela permet de s’évader, de découvrir de nouvelles choses, mais surtout de faire un break et de changer de la routine… Malheureusement, voyager s’avère quelque fois nocif pour la planète. Je parle particulièrement des voyages en avion. Voyages et écologie peuvent-ils être compatibles ?

Voyages et écologie

Voyager en avion, pourquoi est-ce polluant ?

Il faut avant tout savoir qu’un trajet en avion émet plus de 100 fois plus de dioxyde de carbone qu’une voiture et 1500 fois plus qu’un train. De plus, l’avion répand de l’ozone qui est un gaz à effet serre en plus du CO2.

Voyage en avion et écologie ne font donc pas bon ménage…

Faut-il pour autant arrêter de voyager en avion ?

Eh bien pour ma part, je mentirais si je disais qu’arrêter de voyager en avion serait très facile pour moi. Niveau écologie, le voyage en avion est l’un de mes points faibles !

Mais je n’ai cependant pas l’intention d’arrêter de prendre l’avion… Il est évident que si l’on veut découvrir un autre continent, prendre l’avion est obligatoire. Certes, il y a de beaux en droits à découvrir en France et en Europe, mais il y a tant de pays que je rêve également de découvrir sur les autres continents !

Je suis consciente que cela est très nuisible pour la Terre, c’est pour cela que je limite mes voyages en avion et privilégie d’autres moyens de transport dès que cela est possible.

Pour aller dans un autre continent, j’essaye de limiter le nombre de vols au maximum en prenant des vols directs de préférence par exemple. Je sais que cela n’est pas suffisant mais il est vraiment difficile de changer ses habitudes du jour au lendemain.

De plus, l’important est de faire des efforts comme par exemple des petits gestes écolos au quotidien qui même si ils sont minimes, aident à préserver la planète.

Quelles sont les solutions ?

Arrêter de voyager ? Non ! Il existe beaucoup de solutions permettant de voyager tout en préservant la planète.

Voici quelques astuces :

  • Limiter ses voyages en avion à une fois par an
  • Prendre le train ou le bus si l’on souhaite se déplacer en France ou en Europe
  • Privilégier le co-voiturage

Pour voyager en Europe, j’ai déjà essayé le bus et cela n’est pas si contraignant.

De plus, le prix des billets souvent très bas permet de faire de grandes économies.

De nombreuses compagnies telles que Flixbus, Ouibus, Megabus… proposent des billets à des prix très abordables.

Voyager en Ecosse en bus… et pourquoi pas ?

Bien évidemment, le but n’est pas de se priver, mais de prendre conscience des choses et essayer d’y remédier.

Si jamais vous souhaitez limiter les voyages en avion au maximum, pourquoi ne pas faire un road trip à plusieurs en Europe ou même en France ? Il y a tellement de solutions qui s’offrent à nous !

Et vous, avez-vous déjà pensé à voyager écolo ?

Retrouvez nos articles voyages ici !

Nayeli Miretti

Nayeli

6 commentaires

  1. C’est tellement pratique l’avion… mais c’est vrai que pour l’environnement c’est pas top… J’habite Rome donc j’ai la change de pouvoir privilégier le train et les bus pour me déplacer car c’est plutôt bien desservie ici!

  2. Nous aimons voyager, c’est certain. Mais nous ne prenons l’avions que pour les destination lointaines. Ou alors, si le temps est limité. Comment faire pour passer en weekend avec un enfant installé à Londres ? Le train Marseille/Londres empêche ce projet.
    Mais c’est vrai, l’avions reste un grand pollueur, nous en sommes conscientes…

    1. Après il ne faut pas pour autant se priver, si le voyage train est impossible ce n’est pas très grave de prendre l’avion pour une fois 🙂

  3. Bonjour,

    Pour moi c’est quand même oui, car même si un avion est assez polluant, cela reste du transport collectif, et c’est toujours mieux, moins d’impact au final.

    Merci

  4. Je suis nomade depuis 4 ans, voyager en avion fait partie de ma manière de vivre même si on préfère les transports en commun quand c’est possible. Pour contre-balancer nos voyages en avion, une fois sur place on évite les transports à moteur. On marche énormément et tant pis si parfois on ne voit pas « LE » truc à voir absolument. On évite de consommer les pays dans lesquels on vit, ça passe aussi par les transports. Du coup, avec le virus, on a été bloqué plus de 6 mois en Thaïlande, pendant cette période, notre seul trajet motorisé a été un tuktuk sur 2km.
    Cette guerre contre les voyages en avion me dépasse un peu. Quand je vois tout le bruit que ça fait sur les réseaux sociaux… Ce serait pourtant simple de montrer qu’il suffit de trouver l’équilibre. C’est peut-être moins vendeur…

    1. Je suis tout à fait d’accord, beaucoup trop de personnes sur les réseaux sociaux se montrent agressives envers ceux et celles qui prennent l’avion car « pas écolo » (sauf que si l’on compte tout ce qui n’est pas écolo, l’important est de faire des efforts). Il y a tellement de moyens d’éviter de polluer une fois sur place (j’évite de prendre la voiture moi aussi en voyage et privilégie les transports en commun) !

Exprime-toi !

%d blogueurs aiment cette page :